Grand Corps Malade

Le premier texte de Grand Corps Malade que j’ai découvert est celui qu’il a écrit pour Idir, « Lettre à ma fille ». J’en ai eu des frissons. Les autres textes en sont tout aussi, drôles, ou émouvants, en tout cas géniaux ! Les mots seuls peuvent émouvoir, et le slam le montre ! Peut-être ce plaisir des mots ramenera t’il les gens vers la littérature…


Comme une évidence


Mon coeur, ma tête et mes couilles 

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Titln

     /  juillet 21, 2008

    Grand Corps Malade, un vrai poète, avec une voix aussi à en tomber parterre, grasse mais chaleureuse…

  2. Oui, l’émotion par la voix parlée et non par la voix chantée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :