A ma porte

        
Un texte écrit il y a plusieurs mois.

Angoisse
Oh comme je t’aime
Tournoyer
Comme j’aime danser
Tournoyer encore encore
Encore et encore
Oublier et vivre
Vivre parce que j’ai soif
Parce que vivante

Éphémère
Alors danse danse je t’en prie
Jusqu’à la fin jusqu’à l’absurde
Les mots jouent les mots pleurent
Moi je reste sur le quai
Attendant la fin de l’histoire
Qui dit que tout se termine bien

Mais bouge ne reste pas là
Mais parle qu’est-ce qu’il y a
Tu ne vois pas qu’il s’en fout
Que tu es dans le présent
Que le passé ne se rattrape pas
L’amour rend fou alors danse
Alors chante belle
Alors chante

La passion passera
Mesurée mesurera
Et tout partira
Attention débordement
Émotions émotionnellement
Apaise, lèse, un dièse
Deux dièse et trois
Le majeur se vengera
Le mineur sourira
A ma porte il sera là.
                                                                                

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Titln

     /  juillet 28, 2008

    toc toc toc… la porte de ton coeur se rouvrira bientôt… et quelqu’un s’y coulera bien au chaud…. patience….
    (encore une fois très très belle plume Maud !!!)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :