La neige ! The snow !

On l’attendait comme le Messie ! Quand on pense à la Finlande, l’image qui nous vient est celle d’un paysage enneigé, de sapins, de rennes… Mais alors que certains m’imaginaient emmitouflée dans une combinaison de ski pour survivre à des températures de l’ordre de -1000°c, le mois de Septembre a vu 11 à 14°c, quand à Octobre cela a chuté autour de 5-6°c, toujours pas assez pour remplacer la pluie en flocons. J’étais stressée à l’idée que ma famille puisse venir à Noël sans voir de neige, d’autant plus qu’il semble que les deux dernières années la neige ne soit arrivée qu’en Janvier. En fait, j’ai entendu plusieurs versions, et fini par comprendre que la date de commencement de la chute de neige dépendait de mon interlocuteur : l’échelle finlandaise ne compte pas comme de la neige ce qui est en dessous de quelques bons centimètres. Nous, bien obligés de la compter cette petite pellicule blanche qui ne tient que quelques jours ou même heures, comment pourrait-on se souvenir de la dernière fois qu’on a eu de la neige sinon… Il semble que le réchauffement climatique agisse déjà ici aussi, car la neige commence à tomber normalement fin octobre, il nous aura fallut attendre la mi-novembre.

We waiting it as the Messiah ! We we think about Finland, the image that comes in mind is a snow-covered landscape, firtrees, reindeers… But while some persons imaginated me wraped up in a ski combinaison to survive to temperature about -100°c, September saw 11 to 14°c, and in October it fell around 5-6°c, still not enought to replace rain by snowflakes. I was stressed by the idea that my family could comes in Christmas time without see snow, moreover that it seems that the two last years the snow arrived only in January. In fact, I heard two different versions, and finished to understand that the date of beggining depended on the person I was speaking with : the finnish scale does not count as snow that it is under some good centimeters. Us, really obliged to count this little white film that is holding some days even hours, how could we remember the last time we had snow otherwise… It seems that the climatic warming acts already here also, because snow starts to fall normally at the end of October, we had to wait until the half of November.

Un soir Nausica frappe à ma porte et me dit qu’il mi-pleut mi-neige dehors, ce que je m’empresse d’aller vérifier avec elle sur notre balcon. La nuit j’ai rêvé de neige… Et le matin en ouvrant mes rideaux le rêve était réalisé ! Je me suis dit que je continuerais de faire du vélo, croisant les doigts pour ne pas glisser. Trajet sans problème, je suis tombée… juste avant l’endroit où j’allais accrocher mon vélo, devant le bâtiment où j’avais cours. Glissage stupide mais suffisamment « traumatisant » pour que je décide de marcher ensuite ! Cela dit nombreuses sont les personnes qui continuent à faire du vélo. C’est le lendemain de cette première tombée de neige que ce fut le meilleur. Les balades douces d’un chanteur coréen (Alex) dans les oreilles, je suis allée en cours à pied dans cette neige, et devant toute cette blancheur qui transforme n’importe quel alentours moches en œuvre d’art, cette blancheur presque encore vierge recouvrant le goudron noir et sale de son manteau de pureté, un petit vent d’émotion est passé dans mes cheveux et m’a soufflé que j’avais eu une bonne idée de venir ici… Bref, Maud n’était qu’une petite gamine ces premiers jours, et se sentait dans des vacances au ski de plusieurs mois, dans un paysage d’Alice au pays des merveilles !

An evening Nausica knocks to my door and says to me that it is half-raining half-snowing outside, what I hasten to go to prove with her on our balcony. At night I dreamed about snow… And in the morning by opening my curtains the dream was accomplished ! I thought that I would continue cycling, crossing fingers not to slide. Itinerary without problem, I fell just before the place where I was going to hang my bike, in front of the building where I had lesson. Stupid sledging but enough « traumatizing » so that I decide to walk then ! However numerous are the persons who continue cycling. It is the day after this first fall of snow that it was the best. Soft songs of a Korean singer (Alex) in ears, I went at my courses on foot in this snow, and in front of all this whiteness almost still virgin covering the black and dirty tar of its coat of purity, a small wind of emotion passed in my hair and blew me that I had a good idea to come here… In brief, Maud was only a small kid these first days, and felt in vacation in the ski of several months, in a landscape of Alice in the country of marvels !

Ma vue. My view.

La vue du balcon, ça commence à neiger… The view from the balcony, it is starting to snow…

Des machines sont passées et ont déposé un peu de sable et de gravier sur la piste cyclable, comme elles le feront tout l’hiver ensuite. Machines have passed and deposited a bit of sand and gravel on the cycle track, as they will do all the winter long then.

Sur le pont, de Joensuu, ya d’la neigeuh ya d’la neigeuh, sur le pont, de Joensuu, ya d’la neige pour les enfants… et pour les grands… On Joensuu bridge, there is snowww, there is snowww, on the Joensuu, brigde, there is snow for the children… and for the adults… (french song modified by me ;-)).

7h00 du matin le lendemain, à pied cette fois, mon écouteurs dans les oreilles, et dans un paysage « réellement » enneigé ». 7 h 00 on the morning the following day, on foot this time, my headphones in ears, and in an « really snowy » landscape.

Au centre-ville. In the center.

A l’université. At the university.

Un chantier à l’origine tout moche que j’ai trouvé beau sous cette neige, on dirait un dessin d’enfant. A construction site at the origin very seedy which I found nice under this snow, it is like a child’s drawing.

Le train transporte des bûches de Noël, ou chaucisson si vous préférez… The train transports Christmas logs, or chossisson if you prefer… (chossisson : french dessert that my family like, that imited slicing sausage (in french, saucisson…) with chocolate, biscuit and icing sugar over, so chaping like a slicing sausage… or like a log in my point of view… We have also a traditionnal dessert in France for Christmas that is called « Christmas log », chaping like a log, but I do not like, so I prefer to speak about the chaucisson ^^.

Quant aux maisons et bâtiments colorés de Finlande, ils sont tout simplement mis en valeur par cette neige, et le contraste est superbe. As for houses and buildings coloured of Finland, they are simply emphasized by this snow, and the contrast is superb.

Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Titln

     /  décembre 1, 2008

    c’est joli mais ça me fait froid de voir tout ça lol !!!
    nous ça fait deux semaines qu’on entend que y a des risques de chute de neige mais toujours rien !! que des feuilles mortes sur le sol et que du crachin !!! mais je ne m’en plains pas !!! en tout cas pas jusqu’à ce que j’ai plus besoin de la voiture… hihi

  2. jason

     /  mars 11, 2010

    juste voir les photo on trouves personnes dans les rue oula…lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :