Tampere

Nous sommes donc repartis tôt le matin pour quelques heures de train, direction Tampere, une ville au sud-ouest de la Finlande. En bons voyageurs la première chose que nous avons fait est de regarder une carte de la ville, et surprise du moins pour ma part, il y a une ville à proximité de Tampere nommée Nokia ! Oui pour ceux qui ne le savent pas, Nokia la marque de téléphones portables est finlandaise. Je me suis demandé à ce moment-là s’il y avait un lien entre le label multi-national et la petite ville, si elle avait existé avant ou après… Je viens de vérifier, Nokia est bien la ville de naissance de cette compagnie, bien qu’elle n’est plus aucune activités là-bas désormais. Mais revenons à nos moutons et Tampere.

So we left again early in the morning for some hours of train, direction Tampere, a city in the south-west of Finland. As good travellers the first thing we did was to look at a map of the city, and surprise at least for me, there is a city close to Tampere named Nokia ! Yes for those who do not know it, Nokia the label of mobile phones is finnish. I wondered at this instant if there was a link between the multinational label and the small city there, if it had existed before or after… I have just checked, Nokia is definitely the born city of this company, even if it does not have any activities there anymore. But let’s come back to our subject anc Tampere.

Tampere est une plus grande ville que Kuopio. On peut le constater par la hauteur des bâtiments, le nombre plus important de personnes dans les rues, et l’air qu’elles affichent et à la vitesse où elles marchent… C’est en effet la seconde agglomération après Helsinki, dont elle est séparée par 173 km. La ville a été fondée en 1775, et est entourée de deux lacs ayant une différence d’altitude de 18 mètres, mise à profit dans la production d’électricité.

Tampere is a bigger city than Kuopio. We can determine it by the height of buildings, the more important number of persons in streets, and the face which they show and with the speed they walk… It is in effect the second agglomeration after Helsinki, from which it is separated by 173 km. The city was born in 1775, and is encircled with two lakes having a difference of 18 meter of altitude, put in benefit in the production of electricity.

Tampere est aussi appelée Tammerfors, son nom en suédois. Rappelons que la Finlande a deux langues officielles de par son ancienne colonisation par la Suède, le finnois et le suédois. Le finnois est bien sûr majoritaire, et l’on trouve la plupart des suédophones dans le sud, où les panneaux et noms de ville par exemple sont donc transcrits dans les deux langues. Dans tous les trains finlandais, les informations sont données en finnois, puis suédois et enfin  anglais, ce qui est vraiment appréciable… Les trains français feraient bien d’en prendre de la graine !! L’informateur parle seulement en français, vite et dans un micro d’une qualité que l’on ne peut pas qualifier d’irréprochable… Margarita, qui parle très très bien français, m’a confirmé que ce n’est pas évident du tout de prendre le train en France pour une personne dont le français n’est pas la langue maternelle.

Tampere is also called Tammerfors, its name in Swedish. Let us remind that Finland has two official languages because of its ancient colonization by Sweden, finnish and swedish. Finnish is of course a majority, and we find the most part of the swedish speakers in the south, where panels and names of cities for instance are transcribed in both languages. In all finnish trains, informations are given in finnish, then swedish and finally english, what is really usefull… The french trains should learn from that !! The informant speaks only in french, quickly and in a microphone of a quality which we cannot qualify as blameless… Margarita, who speaks very very well in french, confirmed me that it is not easy to take the train in France for a person whose french is not the mother tongue.

La spécificité de cette ville qui frappe les yeux à peine sortis de la gare, c’est les usines qui se situent en plein centre-ville, avec de grande cheminées toujours en fonctionnement. On ne peut pas dire que ce soit moche, le tout est en ce qui semble de la brique rouge, cela surprend simplement de les trouver à cet endroit. La ville est assez jolie, avec la rivière et ses statues, ses églises aux styles différents. Comme toutes les villes de Finlande, du moins dans celles où j’ai pu aller, la carte a une caractéristique assez appréciable qui est d’être simple : toutes rues sont parallèles ou perpendiculaires. Cela ne me laisse plus d’excuse pour me perdre, zut.

The peculiarity of this city which amazes barely taken out from the railway station, are the plants which are in the middle of the town centre, with chimneys in functioning. We cannot say that it is ugly, the whole is in what seems red brick, it is simply surprising to find them at this place. The city is quite pretty, with the river and its statues, its churches in different styles. As all cities of Finland, at least in those where I could go, the map has a appreciated characteristic which is to be simple : all the streets are parallel or perpendicular. I do not have any excuse to loose my way in, damn it.

La carte de Tampere avec ses rues perpendiculaires et parallèles et sa rivière (une parmi d’autres). Les autres villes ont des agencements similaires, avec un ou deux lacs en bordure, qu’on ne peut pas voir sur celle-ci. The card of Tampere with the perpendicular and parallel streets and its river (one among others). Other cities have similar layouts, with one or two edging lakes, which we cannot see here.

Les cheminées (oui les, car il y en avait une de l’autre côté) en plein centre-ville, ça peut surprendre :-). Chimneys (yes, because there was one on the other side) in the middle of the town centre, this can be surprising :-).

Les statues sont toujours à poil (Comme celles qu’on trouve au Louvre ou ailleurs d’ailleurs) !! Les pauvres XD. Statues are always nacked (As those wefind in the Louvre or elsewhere besides) !! Poor statues XD.

Cela ne vous rappelle pas quelque chose ce bâtiment ?! Si vous faîtes un petit retour en arrière à la première page de mon blog, vous verrez dans l’article « touristes à Joensuu » une photo du musée. Paraît-il que ceux qui ont construit ce type de bâtiment ont aimé, ont trouvé que ça faisait bien style finlandais, et l’ont reproduit, à quelques nuances près, dans plusieurs villes ! It does not remind you something this building ?! If you do a small step backwards on the first page of my blog, you will see in the articl « tourists in Joensuu » a photo of the museum. It seems that those who constructed this type of building liked it, found out it was really finnish style, and they reproduce it, with some nuances, in several cities !

Guidés par un monsieur peut-être pleins de bonnes intentions mais à l’air un peu louche, nous avons finalement décidé de revenir un peu sur nos pas pour finalement entrer dans le restaurant de notre choix. Le serveur un peu fofolle nous a dit être d’origine italienne, et la musique était presque exclusivement italienne et… française. Quel dépaysement mes amis. La plus grande surprise fut de trouver, trônant sur le comptoir, une bouteille de calvados !!

Guided by a mister perhaps full of good intentions but a bit weird, we finally decided to come back a bit on our steps to enter finally the restaurant of our choice. A bit gay waiter told us be of italian origin, and music was almost exclusively Italian and French. What a change of scenery my friends. The biggest surprise was to find, sitting enthroned on the bar, a bottle of applejack !!

La fameuse bouteille. C’est bien du calvac, ou ça vient seulement de la région Calvados ? Aidez-moi, j’y connais rien moi XD. So here the bottle. It is really calvac, or it comes from the region of Calvados only ? Help me I know nothing about it me xD.

Maud qui fait l’imbécile avec une statue sans tête en sortant du resto. Derrière le magasin finlandais « Seppälä », nom qui fait rire si on pense à son sens en français… Maud who is fool with a statue without head after going out of the resto. Behind the finnish store  » Seppälä « , name which makes laugh if we think of its sense in french (in french it means « it is not here »)…

Nous avons été jusqu’à l’église orthodoxe dans laquelle on a voulu entrer, mais la malchance avec les églises orthodoxes fermées nous poursuivra jusqu’à la fin du voyage ! Il reste que ces dernières sont très jolies d’extérieur aussi. Elles sont reconnaissables notamment par la croix, qui est double.

We went up to the orthodox church which we wanted to enter in, but the misfortune with the orthodox closed churches will follow us till the end of trip ! It remains that these are very pretty of outside also. They are recognizable notably by the crucifix, which is double.

L’église orthodoxe donc. So the orthodox church.

Après une pause photo près du port, nous avons été également jusqu’au belvédère, et pendant que Nolwenn admirait la vue sur Tampere de nuit, d’autres jouaient au foot virtuel (chhhhuuuuut fallait pas le dire !), quant à moi je trouvais un prétexte pour parler au petit gars mignon de l’accueil, puis essayais de me concentrer sur ses explications.

After a photo-pause near the harbour, we went also to the belvedere, and while Nolwenn admired the view on Tampere at night, others played virtual football (chhhhuuuuut needed not to say it !), as for me I found a pretext to speak to the cute guy of the reception, then I tried to concentrate on his explanations.

La pause photo devant le port gelé. Le belvédère est tout juste à votre gauche. Jolie photo non ? The photo-pause in front of the frozen harbour. The belvedere is just on your left. Nice photo, isn’t it ?

Enfin, pour finir la journée et nous réchauffer un peu, nous avons suivi les explications du beau blondinet et nous sommes dirigés vers le plus vieux sauna de Finlande encore en activité. Au lieu d’un système électrique chauffant les pierres sur lesquelles on jette de l’eau, il y avait une sorte de chaudière à bois, et toujours sur le même principe on pouvait ouvrir une petite porte et jeter de l’eau sur les pierres brûlantes. L’espace modeste était, après le vestiaire, composé de deux étages, en bas où l’air était frais, avec une bassine d’eau tiède et des coupelles pour s’en refroidir le corps. On pouvait choisir de prendre le tuyau d’eau glacé aussi, seule Nolwenn a été assez courageuse pour l’utiliser ! A l’étage, après un petit escalier étroit, le sauna réel (eh oui, la chaleur monte !), où s’asseoir et se détendre. On a ainsi pu constater que les finlandaises (et Khaled a pu faire la même constatation dans la partie sauna pour les hommes) sont capables de supporter des températures bien plus importantes que nous ! C’était vraiment très chaud… L’explication de ce degré de tolérance est peut-être à trouver dans l’âge auquel ils commencent ce rituel, et celui-ci nous a été donné quand une maman est entrée avec son petit garçon d’environ 2 ans. On s’est dit quand même, non il va pas monter dans le sauna. Et bien si. Dire qu’en France c’est interdit aux moins de 18 ans ! Je me demande donc si c’est pour des raisons de santé réelles, car je ne pense pas que cette maman finlandaise mettrait son enfant en danger. On pouvait également sortir du sauna avec notre serviette (suffisamment grande, l’espace était cette fois-ci mixte), pour aller prendre l’air frais une bière à la main éventuellement. Encore une fois, seule Nolwenn a été courageuse, et a apprécié !

Finally, to finish the day and warm us up a bit, we followed explanation of the cute fair-haired boy and we aimed to the oldest sauna still active in Finland. Instead of an electrical system heating stones on which we throw some water, there was a kind of wood-fired boiler, and always on the same principle we could open a small door and throwing some water on burning stones. The modest space was, after the cloakroom, composed of two floors, down where air was cool, with a washbowl of lukewarm water and small dishes to get colder the body. We could choose to take the conduit of water frozen also, only Nolwenn was enough brave to use it ! On the second floor, after a small narrow staircase, the real sauna (eh yes, warmth goes up !), where to sit down and to relax. We could so note that the finnish girls (and Khaled could do the same finding in the part of the sauna for men) are able of supporting more important temperatures than us ! It was really very hot… The explanation of this degree of tolerance is perhaps to find in the age in which they start this ritual, and this one was given to us when a mum entered with her little boy of about 2 years old. We really thought that he would not go up in the sauna. But yes. And in France it is forbidden before 18 years ! I wonder therefore if it is for real reasons of health, because I do not think that this finnish mum would endanger her child. We could also go out of the sauna with our towel (big enough, the space was this time mixte), to go to get some fresh air a beer in hand eventually. Once again, only Nolwenn was brave, and appreciated !

J’allais pas photographier l’intérieur du sauna quand même… Juste sur la gauche on pouvait voir des personnes « vêtues » d’une simple serviette de bain, boisson en main papotant tranquillement dans la neige. I was not going to take photos inside of the sauna really… Just on the left we could see persons « dressed » in a simple towel of bath, drinks in hand chatting in snow.

C’est donc bien détendus et bien propres que nous avons pris notre train de nuit. Direction, la Laponie ! Après contrôle des tickets, brossage de dent et enlever quelques couches de vêtements dans les toilettes, installation de nos vêtements et serviettes mouillées sur les grilles porte-bagages, nous voici partis pour une nuit de sommeil véhiculée. Moi j’ai demandé aux jeunes finlandaises bavardes et très joyeuses, excitées par leurs vacances au ski sans doute, de se taire, puis j’ai pu dormir !

It is therefore very slack and very clean that we took our night train. Direction, Lapland ! After control of tickets, brushing our tooth and take away some coats of clothes in toilets, installation of our clothes and towels wet on gates carrier, and lets go for a transported night of sleep. Me I asked the talkative and very cheerful finnish young persons, thrilled by their vacation to ski undoubtedly, to be silent, then I could sleep !

Le pique-nique du voyageur. The pic-nic of the traveller.

A gauche : installation des manteaux, serviettes de bain, collants, chaussettes… A droite : la méthode pour ne pas être gêné(e) par la lumière xD. On the left: installation of topcoats, towels, panty hoses, socks… On the right : method not to be bothered by light xD.

Article précédent
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Si tu te perds dans une ville comme ça !!! lol
    Je pense que c’est bien du calvados, car ya rien écrit d’autre XD
    Seppälä… PTDR… (je vais pas m’en remettre !)
    Ça devait être sympa l’expérience du sauna 😀
    J’aime bien quand tu mets les étapes de tes méthodes en photos ! looool ! Comme pour : « comment s’habiller en Finlande » ^^

  2. Hi hi hi trop contente que ça t’ait fait rire ! 😀

  3. Elodie

     /  mai 16, 2009

    Eh! mais vous avez le meme tee shirt!! ahahah

  4. Sur la dernière photo ? Bah c’est un montage, c’est moi sur les deux… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :