Cours de finnois – Finnish course

J’ai hésité à copier cet article présent de mon autre blog ici, voulant garder un style d’écriture façon « roman », mais il est intéressant je crois que je vous fasse découvrir un peu de la langue finnoise… Voici donc quelques mots basiques !

I hesitated to copy this present article from my other blog here, wanting to keep a style of writing manner « novel « , but it is interesting I think that I make you discover a bit of Finnish language… So here are some basic words !

En finnois, il n’y a pas de genre féminin ou masculin (et par  conséquent de genre neutre non plus :-). Les verbes se conjuguent, pas comme en anglais où c’est plus simple, cependant ce n’est pas tout aussi compliqué qu’en français. Les articles tels que « à », « dans » sont collés au mot. Voici pour quelques considérations grammaticales, voici maintenant les mots très basiques à savoir en Finlande :

In Finnish, there is not female or masculine type (and as a result of neutral type either :-). Verbs are conjugated, not as in English where it is easier, however it is not as complicated as in French. Articles such as « by », « in  » are glued on the word. That’s off for those grammatical considerations, here is now the very basic words that must to be known in Finland :

(suite…)

Cours de finnois

Nous avons eu des cours indispensables pour notre survie ici en Finlande, je choisis donc de vous faire partager un peu de cet apprentissage… En finnois, il n’y a pas de genre féminin ou masculin (et par  conséquent de genre neutre non plus :-). Les verbes se conjuguent, pas comme en anglais où c’est plus simple, cependant ce n’est pas tout aussi compliqué qu’en français. Les articles tels que « à », « dans » sont collés au mot. Voici pour quelques considérations grammaticales, voici maintenant les mots très basiques à savoir en Finlande :

Hei !
Moi (prononcer Moï) !
Terve (rouler le r) !
—> tout ceci veut dire bonjour, salut

Kiitos : merci

Minä olen Maud : je m’appelle Maud

Minä olen ranskalainen : je suis français(e)

Kuka sinä olet ? : Comment t’appelles-tu ?

Hauska tutustua ! (u se prononce ou) : enchanté(e) (nice to meet you) !

Tervetuloa : bienvenue

Anteeksi : désolé(e), pardon

Hyvää päivää : bonjour (good day, good afternoon)

Hyvää yötä : bonne nuit

Hauskaa joulua : Joyeux Noël

Pour la prononciation : on fait toujours la diftongue entre les lettres telles que au, ou, il n’y a qu’en français visiblement que l’on associe les deux voyelles pour donner un son. Les r son roulés. Les ¨sur le a signifient que c’est un a ouvert. Le y se prononce u. Le u se prononce ou. Le e se prononce é. Le j se prononce y (ye). Le ö se prononce e. Le h n’est pas une consonne muette, il se prononce. Il faut s’habituer à la prononciation c’est vrai, mais c’est plus simple qu’en français dans le sens où chaque lettre se prononce toujours de la même façon, alors qu’on français cela dépend du mot (exemple : dans le mot sorte, le o est plus ouvert que dans le mot photo…).

.

Un peu de grammaire…

Voici le « Cours d’arabe n°3 » que je voulais faire depuis longtemps maintenant, sur les pronoms personnels en arabe. Les voici donc ! Prochain numéro : les terminaisons des mots féminins ou masculins, et du vocabulaire peut-être… (Quoique que je ne l’ai pas beaucoup enrichi ces derniers temps, ouh !)

Il faut savoir qu’en arabe, le sujet est inclus dans le verbe conjugué. Il n’est donc pas nécessaire (comme c’est le cas en français) de précéder le verbe conjugué de son pronom.

On distinguera le duel du pluriel et le masculin du féminin .

Je ou moi : ana

Nous : nah-nou

Tu ou toi : enti

Tu ou toi (masculin) : enta

Vous (féminin) : antounna

Vous (masculin) : antoum

Vous (plusieurs personnes) : antouma

Il ou lui : houa

Elle : hia

Eux (deux personnes) : houma

Ils ou eux : houm

Elles : hounna

Ouais, bah moi je dis pas simple !! Si le sujet vous intéresse, allez faire un tour sur Webarabic (Rubrique « Apprendre l’arabe »… 🙂

.

Cours d’arabe n°2

Même demande, soyez soft dans vos commentaires, je laisse cet article parce que le passé ne s’efface pas, mais aujourd’hui je n’apprend plus cette langue…

Il y a des modifications à apporter au cours d’arabe n°1 :

o « ya » ne signifie pas « ma » mais c’est une interjection, quand on appelle quelqu’un… Le « hé! » normand, quoi !
« Ma vie » se dit donc « omri », tout simplement.
o « Sana helwa ya quamil » correspond à la chanson que l’on chante lors des anniversaires en Egypte… Mais « Joyeux anniversaire » se dit « Ehdmila saïd ».

La suite…

Dans : fi
Jusqu’à : hata
Si : ila
Vouloir : brit
Je veux faire pipi ! : brit nboul
Je veux manger : brit ncoul (ne pas confondre les deux, hein…)
Elle est venue : jat
Elle n’est pas venue : majatch
De rien : merhbah bik

Voilà pour les quelques mots de vocabulaires que j’ai appris ces derniers temps, grâce à Hicham et aux chansons qu’il me fait écouter ! Le prochain cours sera, mes chers élèves, un cours de grammaire je pense.

 

Votre professeuresse / moudarissa :

.

Cours d’arabe

Edit du 6 mai 2009 : de la langue arabe, j’en ai appris quelques mots avec mon ex. J’avais fait deux petits cours de cette langue sur mon ancien blog (que j’ai déménagé ici), et bon nombre de personnes me demandaient des mots, d’autres me disaient « mon petit ami est arabe… » espérant qu’on commencerait à papoter avidement sur le sujet à s’étonner de trouver pleins de points communs, sans doute. Seulement si je comprends que des couples mixtes soient heureux ensemble et que le ou la non-arabophone veuille apprendre cette langue, pour moi elle est liée à mon ex, et qui dit ex dit assez évidemment mauvais souvenirs. Je ne veux pourtant pas supprimer cet article, car mauvais ou bons souvenirs, ils font partie de mon histoire et explique qui je suis maintenant. Je ne veux pas le supprimer non plus parce que je me souviens encore combien j’étais fière et heureuse d’apprendre quelques mots de cette langue que je n’aurais jamais expecté apprendre un jour. Ces mots-là je les utilisais régulièrement, maintenant je ne me souviens que de 3 peut-être dans la liste ! Alors comme le passé, c’est le passé, chers visiteurs je compte sur votre discrétion pour profiter de ce modeste petit cours, sans pour autant mettre des commentaires qui remueraient le couteau dans la plaie…

(suite…)