Still children and already f… good !!

           
Je cherchais une vidéo sur Youtube de la chanson « Somewhere over the rainbow »,et je suis tombée sur la version d’une petite fille de… 6 ans :-S. Le système de youtube faisant j’avais accès ensuite à plein de  vidéos de jeunes enfants jouant de la musique. Je ne peux m’empêcher de penser que ces jeunes représentent plus les rêves de leurs parents que les leurs, non du fait qu’ils fassent de la musique mais plutôt qu’ils se retrouvent déjà à la télé dans une compétition, mais bon dieu après cette réflexion, comment est-ce possible d’être déjà aussi bon à cet âge-là ?!! Finalement des Mozart il en existe encore ! Comme dirait la présentatrice dans une vidéo, à cet âge moi j’apprenais à faire mes lacets :-). Et je chantais pas du tout avec déjà un vibrato dans la voix devant quelques centaines de personnes :-). Voici une sélection de vidéos de ces jeunes enfants talentueux.
 

Autres soirées "Liens" – Other link parties

Chinese Link :

Le jour de l’an chinois n’est pas le 31 décembre… Mais entre le 21 janvier et le 20 février selon les années. Je savais pas moi !! J’en apprend des choses. A cette occasion les étudiants chinois ont organisé une soirée. Nous avons cuisiné des chinese dumplings, en équipe de cuisine, mon dictionnaire me dit que dumplings se traduit par boulette de pâte, ok, nom simple et compréhensible ! La garniture est composée de viande et de carottes, enfin pour notre version, il y en a plusieurs bien sûr, selon les régions de Chine surtout. La pâte, c’est de l’eau et de la farine ! Qui a osé dire que c’était compliqué ? Levez-le doigt s’il vous plaît ! Faîtes des petites boules de pâte donc, c’est pas leur nom pour rien, écrasez-en une dans votre main ou sur la table farinée (sinon ça colle), pour faire une petite galette. Ajoutez un peu de garniture au milieu et fermez en forme de lune, ou selon votre imagination ! Les non-chinois ont fait pleins de nouvelles versions ! Une équipe a fait des Yuan Xiao, ou boules sucrées chinoises. Je n’ai pas participé à leur confection, mais grosso modo la différence est que la pâte est composée de poudre de riz et d’eau, et la garniture est sucrée, graines de sésame, sucre et matière grasse. Pour résumer, cuisiner de la nourriture qui prend du temps quand on a faim, c’est pas top.

The first day of the Chinese year is not on December 31st… But between January 21st and February 20th according to years. I did not know, me !! I learn things. At this opportunity the Chinese students organized a party. We cooked chinese dumplings, in cooking teams, my dictionary says to me that dumplings simple and comprehensible name is translated by « boulette de pâte » in french (meatball of paste), ok, simple and understandable name ! Inside is meat and carrots, at least for our version, there are several of course, according to the regions of China especially. Paste, it is some water and flour ! Who  has said it is complicated ? Please raise hand ! So do small bowls of paste, it is not their name for nothing, crush one in your hand or on the floured table there (otherwise this sticks), to make a small plain round flat cake. Add a bit of the mix (meat and carrots) in the middle and close in form of moon, or according to your imagination ! Non-chinese made a lot of new versions ! A team made Yuan Xiao, or Chinese sweet bowls. I did not participate to it, but roughly difference is that paste is composed of powder of rice and water, and what is inside is sweetened, kernels of sesame, sugar and fat. To sum up, to cook food which takes time when you are hungry, it is not the best.

Continuer la lecture »

Protégé : Ski de fond – Cross-country ski

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Setsubun

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Kisses

Comme sur fessbouke, on peut « devenir fan de » trucs débiles, bah moi je suis fan des bisous dans les dramas tiens ! Parfois la représentation d’une relation déséquilibrée entre un macho et une pucelle (faut-il rappeler que je déteste le machisme), mais souvent… ça fait juste rêver…

Mes paroles préférées dans la chanson « Serre-moi » de Tryo » :

Serre-moi encore, serre-moi, jusqu’à étouffer de toi.

Il y a des salauds qui pillent le coeur des femmes,
 et des femmes qui n’savent plus trop, d’où l’amour tire son charme.

A quoi bon se sentir plus grand que nous
Deux grains de folie dans le vent
Deux âmes brûlantes, deux enfants.

Kisses in asiatic dramas, on the music « Serre-moi » (Hold me) from Tryo.

Already our lips meet
Finally brush your skin
For a long time distant from me
The sweetness of your heart
Shared with me on this moment
The violence of our desire
Impatience of two persons
We can speak, we can laugh
Say a lot of stupid things
Allowing something to grow up
To love you as much as crying
To bit your lips in a sweet caress
Until you won’t have any breath
Now without words
Without you account for
Two of us touch the essential
Without words, transmitting my feelings to you.
                         

Protégé : French Link

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Folie

Chacun a sa folie et sa rationalité
Chacun est bizarre et un peu inquiet aussi
Sur la toile virtuelle des milliers de traces
Dénuée de sentiments humains ? Non
Imprégnée d’émotions et d’espoir
Elle n’existe que par ca
Un visage éclairé bleu dans une chambre noire
Vide, il cherche quelque chose
Quoi, il ne le sait pas vraiment
Mais il cherche sa vérité
Dans ses couleurs qui dansent
Et ses sens qui sourient
Toutes ces merveilles, entreront-elles
Dans sa réalité
Ces personnes atteignables et si lointaines
Les rencontrera t’il un jour
Virtualité, c’est vivre et ne pas vivre à la fois
Virtualité, c’est rechercher le ressenti
Dans ce monde d’éternité
Où la possibilité est plus grande
Pourtant, le ressenti nait de la restriction
Toi et seulement toi, je t’accompagnerai
Te soutiendrai et t’aimerai
L’humain est-il rationalité ?
Il est bien plus émotion que raison. 
                               

Protégé : Photos du début 2009 – Photos from the early 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Futur

Difficile d’écrire et de penser à toutes les choses plaisantes dont on peut profiter quand il faut faire des choix pour l’avenir. Janvier est l’heure des préparatifs pour l’année suivante, trouver un boulot d’été, et décider de son avenir, ce qui n’est vraiment pas une chose aisée. Les choix que l’on fait peuvent être cruciaux, et il est important de ne pas se fermer de portes. Si auparavant mon rêve d’avenir, celui d’être psychologue clinicienne, était bien déterminé, désormais j’ai des moments de doute ! Parce que psychologue est je suppose un métier qui ne peut-être exercé dans une autre langue que sa langue maternelle, et je voudrais avoir encore la possibilité à l’avenir de partir vivre dans un pays non-francophone (sans me retrouver au chômage pour autant) ; parce que entrer en master 2 de psychologie clinique et pathologique n’est pas évident, et que je peux très bien me retrouver coincée à ce niveau, en ayant passé 5 ans (4 ans normalement, mais moi j’ai mon année Erasmus est en plus) à l’université et n’avoir toujours que le niveau bac +3, ce qui rappelons-le ne donne rien sur le marché du travail dans le secteur de la psychologie ; parce que les offres d’emploi ne sont pas monnaie courante ensuite… Parce que je doute de ma capacité à me protéger mentalement si je rencontre des gens dans des situations critiques tous jours… Bref, un questionnement bien tardif, il semblerait que ce n’est plus le moment, mais je reste malgré tout à un tournant qu’il me faut ne pas louper si je veux vraiment changer de voie. Alors je cherche sur internet, une grande source d’information mais où c’est plus compliqué de trouver l’information pertinente pour moi, j’envoie des mails, et de fil en aiguille ma réflexion commence à se construire, mais au jour d’aujourd’hui elle n’est pas fini. Si vous savez quelque chose qui peut m’aider n’hésitez pas…

Difficult to write and to think of all pleasant things which we can take advantage when it is necessary to make choices for future. In January is the hour of preparations for next year, to find a summer work, and to decide on your future, what is not really an easy thing. The choices that we make can be critical, and it is important not to close up of doors. If before my dream of future, that to be clinical psychologist, was determined well, currently I have instants of doubt ! Because psychologist is I assume a job which not perhaps exercised in another language than your mother tongue, and I would like to have possibility still in future to live in a non-french-speaking country (without being in unemployment therefore) ; because to enter master 2 of clinical and pathological psychology is not obvious, and because I can very well find myself wedged in the corner at this level, by having pass 5 years (4 years normally, but me I have my year Erasmus is on top of that) at the university and still have the level +3 after secondary school’s diplom, what let us remind of it gives nothing on work market in the field of psychology ; because the offers of job are not commonplace then… Because I doubt of my capacity to protect myself mentally if I meet people in critical situations every days… In brief, a very late question setting, it would seem that it is not any more the instant, but I stay nonetheless in a turn which is necessary for me not to miss if I really want to change my way. Then I search on Internet, a big source of information but where it is more complicated to find appropriate information for me, I send mails, and one thing leading to another my cogitation begins being built, but in today’s day it is not finished. If you know something that can help me do not hesitate…

Tayou no namida – NewS

Une autre que j’aime…

太陽のナミダ

Taiyou no Namida                                                                        Les Larmes du Soleil

眠れぬ夜寝返りをうつ
つかの間の夢を見ていた
聞こえて来るのは多分雨の音
このまま果たせない夢追うだけ?
それじゃ何も癒せないよ
何が二人起こしたいのなら
今すぐここを飛び出してゆけ
傘も持たず君のいる場所に

Nemurenu yoru nekaeri wo utsu        Un rêve impossible qui m’empêche de me coucher
Tsukanoma no yume wo mite ita           la nuit quand bien même je ne peux pas dormir
Kikoete kuru nowa tabun ame no oto                     C’est certainement le son de la pluie

que j’entends tomber
Kono mama hatasenai yume ou dake   Je ne fais que courir après des rêves sans fin
Sore ja nanimo iyasenai yo                                               Et cela ne me rassure en rien
Nani ga futari okoshitai no nara                          Si je veux que notre relation progresse
Ima sugu koko wo tobidashite yuke                 Je dois m’échapper d’ici, immédiatement
Kasa mo motazu kimi no iru basho ni     Sans prendre la peine d’emporter un parapluie

ギラギラ太陽 この空どこかで
身を潜め探してる燃え切れないハートを
地上で僕ら
じりじりしながら
燃え上がる日が来るの待ち続けていた
Ah…
まだ止まない雨
太陽のナミダ

Gira gira taiyou kono sora dokoka de Le soleil est éblouissant, là haut dans le ciel
Mi wo hisome sagashiteru moekirenai haato wo
Il se cache et est à la recherche
d’un cœur qui ne s’essoufflera pas
Chijou de bokura jiri jiri shinagara
Alors que moi, je me consume sur terre
Moeagaru hi ga kuru no machi tsuzukete ita                 Je n’ai cessé d’attendre la venue
du brûlant soleil
Ah… mada yamanai ame                      Ah.. mais la pluie ne veut toujours pas s’arrêter
Taiyou no namida                                                                              Larmes du soleil

止まりそうな時計の針寝ぼけ眼で見つめている
聞こえてくるのは多分雨の音
このままここで待ち続けるのかい
それじゃ何も変わらないよ
僕が僕自身になるために
今すぐこの街飛び出してゆこう
傘を捨てて君のいる場所へ

Tomarisou na tokei hari                          Les aiguilles de ma montre semblent arrêtées,
Neboke ma de koko mitsumete iru                             je les observe les yeux endormis
Kikoete kuru nowa tabun ame no oto                     C’est certainement le son de la pluie
que j’entends tomber
Kono mama koko de machi tsuzukeru no kai                    Vais-je simplement continuer
à attendre ici ?
Sore ja nanimo kawaranai yo                                                  Mais ça ne changera rien
Boku ga boku jishin ni naru tame ni                                  Pour être ce que je veux être
Ima sugu kono machi tobidashite yukou                 Je dois me détacher de cette attente
maintenant
Kasa wo sutete kimi no iru basho e          Je lâche mon parapluie et je viens te rejoindre

Gira gira taiyou kono yo no subete wo            Le soleil est éblouissant et il nous propose
tout ce qu’on souhaite au monde
Sagashidashi yakitsukuse to machikamaete iru               J’ai tellement hâte de le trouver
et de le graver dans ma mémoire
Chijou de bokura kizukanu furishite                            En réalité, nous faisons semblant
de ne rien remarquer
Mukidashi no yokubou wo kakusou to shiteta           Nous nous mentons à nous-mêmes,
en cachant nos vrais désirs
Ah… furi tsuzuku ame                                               Ah… la pluie ne cesse de tomber
Taiyou no namida                                                                              Larmes du soleil

ギラギラ太陽 この空どこかで
身を潜め探してる燃え切れないハートを
地上で僕ら じりじりしながら
燃え上がる日が来るの待ち続けていた
Ah…まだ止まない雨

Gira gira taiyou kono sora dokoka de          Le soleil est éblouissant, là haut dans le ciel
Mi wo hisome sagashiteru moekirenai haato wo              Il se cache et est à la recherche
d’un cœur qui ne s’essoufflera pas
Chijou de boku ga jiri jiri shinagara                   Alors que moi, je me consume sur terre
Moeagaru hi ga kuru no machi tsuzukete ita                 Je n’ai cessé d’attendre la venue
du brûlant soleil
Ah… mada yamanai ame                      Ah.. mais la pluie ne veut toujours pas s’arrêter
Taiyou no namida                                                                              Larmes du soleil

.