Protégé : Le jour de Noël – Christmas day

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Balade dans Joensuu – Walk in Joensuu

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Les Talpmdp en Finlande : voyage – The Talpmdp in Finland : travel

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Au revoir – Good bye

Sarah et moi à la soirée des étudiants de psychologie. Sarah and me at the psychology students party.

Un point difficile d’Erasmus est de dire au revoir. On rencontre des personnes de toutes nationalités, et ce qui est à la fois une expérience formidable et un enrichissement devient plus dur quand il faut quitter ces personnes, qui repartent dans leur pays. Mais on a les défauts de ses qualités n’est-ce pas. Ce ne sont que des aux revoir, les rendez-vous sont déjà pris pour se retrouver dans le futur. Je pensais avant de partir que je n’oserais pas me faire des « vrais amis » et de m’attacher à eux, sachant qu’au bout chacun repartira dans son propre pays et qu’il deviendra plus compliqué de se voir. Mais finalement c’est le contraire, on est plus conscient que le temps est limité et qu’il faut profiter de la présence des autres quand ils sont là. Alors Sarah et Sara, Masayuki, Gulsah, Nausica, Sevgi, Hanna et Hana, Jana, Benoît, Sandra… Je vous dis à bientôt.

A difficult point of Erasmus is to say farewell. We meet persons of all nationalities, and what is a tremendous experience and an enrichment becomes more hard when it is necessary to quit these persons, who go again in their country. But it has the shortcomings of its qualities, hasn’t it. These are only good byes, dates are already taken to meet in future. I thought before leaving that I would not dare to make  » true friends  » and to become attached to them, knowing that in the end each will go again in his/her own country and that it will becomes more complicated to see each others. But finally it is the opposite, we are more aware that the time is restricted and that it is necessary to take advantage of the presence of the others when they are there. Then Sarah and Sara, Masayuki, Gulsah, Nausica, Sevgi, Hanna and Hana, Jana, Benoît, Sandra… I say to you see you soon.

Match de Hockey – Hockey Match

J’ai été voir pour la première fois de ma vie un match de hockey, un sport assez populaire et on se demande pourquoi en Finlande. C’est Nausica qui m’a invité, et on a pu constater encore une fois que les supporters, mis à part les joueurs de tambours qui criait « Fight les… » et le nom de leur équipe tous ça en finnois, sont très calme. On pouvait donc reconnaître les étrangers par le fait qu’ils étaient les seuls à crier aussi ! J’ai d’abord été plus intéressée par les pom-pom girls que par le match en lui même, elles ont une vraie chorégraphie ! A chaque pause où le palet est remis en jeu, la musique recommence et les pom-pom girls, 6 environ éparpillées dans le stade se mettent à danser, et ensemble s’il vous plaît. Puis ils coupent la musique, les pom-pom girls s’arrêtent, le match reprend, et on voudrait que l’équipe gagne juste pour pouvoir écouter la fin de la chanson !

I went to see for the first time of my life a ice hockey match, a quite popular sport and we wonder why in Finland. Nausica invited me, and we could note once again that supporters, exept drums’ players who shouted  » Fight  » and the name of their team all this in Finnish, are very calm. We could therefore reconize the foreigners due to the fact that we were the only ones to shout also ! I was first more interested by pom-pom girls than by match in itself, they have a real choreography !At every pause where the quoit is delayed in game, music begins again and pom-pom girls, 6 about scattered in the stadium start to dance, and together please. Then they cut music, pom-pom girls stop, match start again, and we would like that the team wins only to be able to listen to the song’s end !

Continuer la lecture »

Sleep – Poets of the Fall


Je viens de découvrir un autre groupe finlandais, Poets of fall. Décidemment, alors qu’en France rares sont les chanteurs utilisant la langue de Shakespeare dans leurs compositions, pour les chanteurs du pays des mille lacs c’est monnaie courante. Voici une des chansons de ce groupe, qui correspond parfaitement à ce que j’ai besoin d’entendre en ce moment, la nuit quasi-éternelle et ma tête en chauffage permanent perturbant quelques peu mon sommeil !

Choices

Images and thoughts turn in my head
I thought to be free but worries exist again
Different subjects, same person
Needing a way to calm herself
Too much questions for few responses
Love, future, health, choices…

Adult life and its disadvantages
Loose my sleep until I find a solution
Fifty years to work
Not sure to be alive at that time
Want to live with freedom
Is it a useless egoism ?

Is a love for me, maybe
Protect myself against suffering
Why staying in a world I know already
Since there are wonderful beauties outside
I miss you friends but if I am not happy will you be
Want to kiss your cheeks sibling but…

A hard-worker mind or a false body
Be right with my feelings for the others
Is it be right toward my feelings for myself
The contrary ?…
Where are my answers, can’t sleep
Need a reassuring word from a loving hand.

Protégé : Décembre et ses évènements – December and its events

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Soirée cuisine japonaise/française – Japanese/French cooking evening

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Colocataires patientes – Patient flatmates

Ma spécialité en cuisine ici aura été de cramer des casseroles ! Ça m’arrivait aussi avant, mais je pense moins souvent quand même… Des petits accidents comme le lait qui déborde (c’est vexant quand ça arrive alors que je suis juste à côté…), mais aussi des gros cramages difficilement rattrapables ! Je n’ai pas envie de rester dans la cuisine devant ma casserole à attendre que ça cuise, alors je retourne dans ma chambre, avec la porte ouverte pour entendre les bruits suspects, mais apparemment ça ne suffit pas toujours… Quand j’ai faim je n’oublie pas, quand je prépare quelque chose parce que c’est l’heure de manger et non parce que j’ai vraiment faim, attention danger ! Bref, dernièrement j’ai brûlé une casserole et m’empressant de l’enlever de la plaque chauffante, j’ai posé celle-ci à côté sous les « Noooo, stoop… » en vain de Tiina. Le truc rouge était en plastique, pas en ce que c’est censé imiter (je suis en manque de mots pour expliquer tout ça :-S ^^). Sachant que ce truc rouge était à Nausica et servait à cacher la marque de brûlure que j’avais déjà faite quelques temps plus tôt sur le plan de travail en bois. Oui, j’ai vraiment des casseroles chaudes. Voilà, donc à défaut d’un cerveau pour moi on a désormais des dessous de plats – une alarme incendie – et une minuterie et maintenant vous savez que j’ai des coloc sympas pour ne pas en faire grand cas (mais qu’elles en revanche elles n’ont pas de chance !) !

My speciality in cooking here would have been to burn pans ! This also arrived to me, but I think less often really… Small accidents as the milk overflowing (that is vexing when this arrives while I am just near), but also big burnings that will be hardly corrected ! I do not want to stay in the kitchen in front of my pan waiting that this cooks, then I go back to my bedroom, with the door open to hear suspicious noises, but obviously this does not succeed always… When I am hungry I do not forget, when I prepare something because it is time to eat and not because I am really hungry, attention danger ! Lately I burned a pan and hurrying me of puting it far from heating, I put on the side under the  » Noooo, stoop  » for nothing from Tiina. The red thing was in plastic, not in what that it is supposed to imitate (I am in lack of words to explain all this :-S ^^). Knowing that this red thing belonged to Nausica and served for hiding the mark of burn I had already made a while earlier on wooden table. Yes, I have really hot pans. So we have now instead of a brain for me dishes undersides – a fire alarm – and a timer and now you know that I have sympathic flatmates to do not mind too much it (but that they on the other hand do not have chance !) !

Première étape. First step.

Continuer la lecture »