Yaooooouuuuuh !

Mes partiels sont finies-eu, mes partiels sont finies-eu, nananinanèr-reu !
Tiens, une belle image pour la peine.

delaunay-robert-rhythm-joie-de-vivre.jpg« Rhythm – Joie de vivre » de Robert Delaunay

Quelle crâneuse

J’avoue, je me suis bien amusée sur Paint.

Un homme qui aime les femmes – Tryo

J’ai voulu mettre cette chanson en ligne par rapport à une reflexion que j’ai entendu… C’est dans la lignée de l' »Inégalité Hommes / Femmes », n’est-ce pas…

Sur sa gondole de Venise, Manu se laisse glisser au fil de l’eau …
Le long des canaux, il cherche sa mie …
Il l’aperçoit, le long de la rue embrumée…
Il s’approche de son oreille pour lui susurrer
Des mots d’amour…
écoute Baby..
Les hommes et les femmes et les femmes et les hommes et …
Respect !!
Moi je comprends, moi je comprend,
Qu’on puisse se laisser aller dans des délires improvisés
Ceux qui vous mènent dans des endroits une déesse entre les bras
Quand c’est qui vous prend la main vous embarque jusqu’au matin
Faudra fournir quelques efforts elle va faire visiter son corps

Un homme qui aime les femmes on appelle ça …
Un femme qui aime les hommes on appelle ça ….
Un homme qui aime les femmes on appelle ça …
Un femme qui aime les hommes on appelle ça (aie aie aie)

Ouverte à toute proposition offerte sans carte et sans bifton,
Elle va t’faire découvrir l’amour sans majuscules et sans détour,
Aucun problème pour après : tu la prends, tu disparais
Pas de temps pour la love story elle aime juste être dans ton lit

{Refrain:}
Un homme qui aime les femmes on appelle ça un Don Juan,
Une femme qui aime les hommes on appelle ça comment ? {2x}

Si tu la suis, si tu la suis…
Tu va t’retrouver comme une mouche emprisonner dans de la cire
Si tu te noies dans l’émail de son filet, de son sourire
Elle va te déchirer ton benne elle va te dépouiller ton cœur
Si tu lui murmure un « je t’aime » tu nourriras ton malheur
Son malheur, ton malheur, son malheur, son lot de malheur …

{instrumental guitare}

Quand la belle t’auras lâché sur le bitume du trottoir
Je viendrais te récupérer, des griffes noires de ton cafard,
Sur le parapet d’un pont, « tirilipinpon », on restera entre potes,
Je te chanterais mes chansons …
Les femmes c’est toutes des …

{au Refrain}

Les femmes et les hommes et les hommes et les femmes..
Une femme qui aime les hommes.
Une femme qui aime les hommes est avant tout une femme !

Cours d’arabe n°2

Même demande, soyez soft dans vos commentaires, je laisse cet article parce que le passé ne s’efface pas, mais aujourd’hui je n’apprend plus cette langue…

Il y a des modifications à apporter au cours d’arabe n°1 :

o « ya » ne signifie pas « ma » mais c’est une interjection, quand on appelle quelqu’un… Le « hé! » normand, quoi !
« Ma vie » se dit donc « omri », tout simplement.
o « Sana helwa ya quamil » correspond à la chanson que l’on chante lors des anniversaires en Egypte… Mais « Joyeux anniversaire » se dit « Ehdmila saïd ».

La suite…

Dans : fi
Jusqu’à : hata
Si : ila
Vouloir : brit
Je veux faire pipi ! : brit nboul
Je veux manger : brit ncoul (ne pas confondre les deux, hein…)
Elle est venue : jat
Elle n’est pas venue : majatch
De rien : merhbah bik

Voilà pour les quelques mots de vocabulaires que j’ai appris ces derniers temps, grâce à Hicham et aux chansons qu’il me fait écouter ! Le prochain cours sera, mes chers élèves, un cours de grammaire je pense.

 

Votre professeuresse / moudarissa :

.

Bonnes résolutions…

Premier article de 2007 ! Je vous souhaite tout le bonheur du monde… Que la vérité triomphe, que les cœurs s’ouvrent et que nos yeux voient la vie en rose. Que des lunettes ne nous cachent pas la réalité, mais que nos yeux sachent voir le rire de la vie. Je vous souhaite de grandir en rencontres et en richesses, en expériences et en estime de soi et que toujours l’amitié soit présente. Champagne !

Quand tu m’oublies…

Edit : période terminée qui ne se répétera pas j’espère…

De tes rêves à mes rêves – Lynda Lemay

« De mes rêves à tes rêves », une chanson de Lynda Lemay extraite de  son album « Le secret des oiseaux ». Cette chanson est longue, mais elle est construite comme une histoire et je n’ai donc pas mis de temps à la savoir par cœur !  C’est le genre de chanson que j’aime, il y a un réel sens, les mots dansent, et la fin est délicieusement surprenante et émouvante. Comme souvent avec Lynda…

Continuer la lecture »

Lynda Lemay

Eh oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, ma chanteuse préférée est Linda Lemay. Je suis « tombée en amour » pour son humour et ses textes bien ficelés, par lesquels elle nous emmène dans un univers à la fois bien à elle, et universel. On, peut souligner sa complétude au niveau artistique, puisque qu’elle est « auteur-compositeur-interprête », et a déjà 10 albums et 150 chansons (sorties…) à son actif ! Les plus connues étant « Les souliers verts », « Le plus fort c’est mon père », « La visite »… Chapeau Linda.

Son site : http://www.lindalemay.com

Cours d’arabe

Edit du 6 mai 2009 : de la langue arabe, j’en ai appris quelques mots avec mon ex. J’avais fait deux petits cours de cette langue sur mon ancien blog (que j’ai déménagé ici), et bon nombre de personnes me demandaient des mots, d’autres me disaient « mon petit ami est arabe… » espérant qu’on commencerait à papoter avidement sur le sujet à s’étonner de trouver pleins de points communs, sans doute. Seulement si je comprends que des couples mixtes soient heureux ensemble et que le ou la non-arabophone veuille apprendre cette langue, pour moi elle est liée à mon ex, et qui dit ex dit assez évidemment mauvais souvenirs. Je ne veux pourtant pas supprimer cet article, car mauvais ou bons souvenirs, ils font partie de mon histoire et explique qui je suis maintenant. Je ne veux pas le supprimer non plus parce que je me souviens encore combien j’étais fière et heureuse d’apprendre quelques mots de cette langue que je n’aurais jamais expecté apprendre un jour. Ces mots-là je les utilisais régulièrement, maintenant je ne me souviens que de 3 peut-être dans la liste ! Alors comme le passé, c’est le passé, chers visiteurs je compte sur votre discrétion pour profiter de ce modeste petit cours, sans pour autant mettre des commentaires qui remueraient le couteau dans la plaie…

Continuer la lecture »

Le Pays des Sourds

Merci à Marion (rendons à Cé-sar ce qui est à César), qui a repéré cette « semaine du film ethno-graphique » au cinéma lux, sur le thème du corps pour cette session. « Le Pays des Sourds » introduisait cette théma-tique, avec la notion du corps en tant qu’outil de communication. Bien sûr le langage oral naît du corporel, mais les sourds utilisent une technique partagée par les seuls Indiens d’Amérique, la Langue des Signes, où le corps entier est mis en avant. On apprend que celle-ci a été interdite pendant un siècle (à dater de 1880), favori-sant les oralistes, des partisans de « l’insertion parfaite » des sourds dans la société. Cela s’est traduit au travers d’un apprentissage de la lecture labiale mais surtout de la seule langue orale, mais sans pour autant que les sourds s’entendent parler, ce qui est donc difficile. La transmission de la Langue des Signes se faisant dans les cours… de récré. Les générations se racontent, de la petite fille abandonnée dans un asile aux enfants signant (parlant en langage des signes) avec leurs parents entendants. Le réalisateur a également suivi une classe d’enfants sourds, où l’on apprend à communiquer oralement. On se rend compte combien il est difficile de différencier « pa » de « ba », « mi » de « pi », sans entendre ce que ça donne. On est étonné de leur capacité à compenser ce sens manquant par les autres, le regard et le toucher prenant alors une dimension toute autre. Ce film fait parti de ceux, à l’instar d’ « Indigènes », qui nous transporte ailleurs, dans une réalité, telle que l’on ne la connaît pas toujours.

Résumé : On a pas perdu notre temps!

Je vous invite à aller visiter le site suivant : http://www.languedessignes.com
Maud en Langue des Signes.bmp