Back

Salut tout le monde ! Ça faisait longtemps n’est-ce pas ?! Comment tallez-vous ? Moi bien. Boh depuis que j’ai lâchement abandonné le blog, j’ai eu le permis, j’ai passé des exams, un bourgeon a germé à ma fenêtre et j’ai rendu le mémoire. Crossed fingers pour les résultats. Manque plus qu’à s’inscrire en master 2, trouver un stage pour l’année prochaine, terminer le stage de cette année, finir la traduction pour asia powa que je laisse traîner depuis des mois, trouver un job pour cet été (oui je sais je suis inconsciente et optimiste, mais souvent chanceuse, donc…). Avec le mémoire, même si je faisais rien, genre facebook-google-facebook, etc, j’étais incapable de m’investir dans quelque chose de fructueux sous peine d’angoisse et de sentiment de culpabilité intense… ça vous ait déjà arrivé ? Je sens que ce retour sur le blog ne va pas présager des articles réguliers et longs, mais comme je m’autorise enfin à faire des trucs que j’aime, je vous écris cette petite bafouille ! Tchoo tout le monde 🙂

En direct de l’île (fin)

La fin de mon voyage sur l’île…

(suite…)

En direct de l’île (part 3)

La suite des photos ! Il fait beau et chaud en Normandie, quelle idée j’ai eu d’aller à l’Ile Maurice alors que le paradis est ici aussi franchement :mrgreen:

(suite…)

En direct de l’île (part 2)

Voici le deuxième volet de ma sélections de photos de l’Ile Maurice. Le titre me fait mentir puisque je suis de retour en France, mais soit, j’ai commencé la série, je la termine ! Cet article sera sur le thème de la verdure…

(suite…)

En direct de l’île (part 1)

Voici les photos attendues de l’île Maurice. J’ai actuellement 1146 photos, ça n’a pas été évident d’en sélectionner une quarantaine :P. Je ne ferais pas un article très structuré, car en ce moment les minutes passées avec Jason comptent…

L’île Maurice en quelques faits et images, c’est par ici !

(suite…)

Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice

J’ai une petite histoire à vous raconter. Vous aimez les histoires les enfants  ?! *ahem*. A défaut de Harry Potter voici un petit post sur mes blablas personnels, mais attention y a du scoop ^^

(suite…)

Blabla

Eeeh, au fait ! Je ne suis plus sdf ! ^^

(suite…)

Caca beurk xD

Un titre à deux balles pour un des articles les plus courts de l’histoire de ce blog :-). « Caca beurk », ou « Démonstration par A+B que je suis chanceuse ».

Aujourd’hui, assise à la terrasse d’un café, j’ai entendu un bruit de quelque chose tombant près de moi. Je cherche l’objet de suspicion. Un caca de mouette blanc-verdâtre lesté sur le banc où je suis assise. Quelques centimètres plus à gauche et c’était au choix sur mon épaule ou, encore mieux, dans mes cheveux.

THE END


Morale de l’histoire : comme dirait Obélix, qu’est-ce que ça signifie quand on est en mer et qu’on voit des mouettes ? « Couvrons-nous la tête ».

C’est pas si mal

Ces derniers jours j’étais totalement déprimée. Mes amis sont loin, chacun dans une ville différente, si ce n’est à l’étranger, et je réalise que de se réunir à plusieurs devient vraiment compliqué. Je profite des moments avec ma famille, maintenant que , l’adolescence passée et la liberté gagnée, j’arrive à passer plus de quelques jours avec eux sans avoir une envie irrépressible de repartir xD. Mais habitant dans un village, sans permis, je peux aller… nulle part ou presque. De toutes façons, je n’ai personne à visiter et les alentours, je les connais par cœur. Je suis dans la phase aussi « je suis moche et j’ai pleins de défauts ». Je vous vois sauter sur vos claviers (oui enfin on peut rêver ^^) pour démentir et conforter la pauvre déprimée, mais il y a des fois on se sent comme ça et puis c’est tout. Je ne sais toujours pas si je vais avoir bourses et logement l’année prochaine, et pour quelle ville (j’en ai demandé deux). Je n’ai pas de job d’été pour les deux mois qui restent. Ah oui, je suis toujours célibataire, et si en Finlande j’en savourais la liberté, maintenant j’aimerai forcer le destin qui ne se laisse pas faire. Sans sortir et rencontrer des gens, il faut dire que du coup c’est moins facile !

(suite…)

Trahison

Retour de Finlande, c’est le moment de revoir mes amis. Le temps de se balader dans mon ancienne université aussi, et de sourire à la grande salle où le stress des examens qui nous prenait au ventre est parti dans les souvenirs. Le temps aussi de croiser un gars au visage familier. Quelques reflexions plus tard… Il était en Erasmus à Joensuu aussi ! Et la fille qui lui souriait et qu’il tenait par la main alors c’est qui ? Et surtout qui est l’espagnole avec qui il est resté toute l’année finlandaise. Il a dû trouver cette petite amie française dans ces 15 jours qui ont suivi son retour. Bien sûr. La trahison semble si naturelle et normale. Il suffit de ne rien dire et voilà, rien ne s’est passé. Cette désinvolture que comporte la culture française, comme si cela ne pouvait faire de mal à personne. Comme cet autre gars, un français encore tiens, qui marquait comme une preuve d’amour si romantique sur son facebook « marié » à sa petite amie restée au pays, et en embrassait une autre à grand renfort de langue et de mains, toute alcoolisée et grisée par le départ prochain qu’elle était. Tout cela me rappelle combien j’ai peur de souffrir. Comme j’ai souffert avant. Après tout, ce n’est pas marrant d’être seule, mais rien ne peut égaler la souffrance d’être trahie par celui qu’on aime. Pourquoi cette négligeance, on parle d’êtres humains avec des ressentis non ?!

Et puis, il y a lui. Celui que je pensais qu’il n’existait même pas. Un mec beau, oui beau, grand, intelligent et cultivé. Drôle. Toujours fourré avec des filles plus charmantes les unes que les autres. Et fidèle. Oui fidèle. Casé bien sûr. Avec une fille étudiante en psychologie, ce qui nous achève le tableau du mec génial xD. Alors il y a des gens pour qui les valeurs sont encore importantes ? Plus que la course à la consommation et au plaisir égoïste ? Et bien ça fait plaisir.