Trahison

Retour de Finlande, c’est le moment de revoir mes amis. Le temps de se balader dans mon ancienne université aussi, et de sourire à la grande salle où le stress des examens qui nous prenait au ventre est parti dans les souvenirs. Le temps aussi de croiser un gars au visage familier. Quelques reflexions plus tard… Il était en Erasmus à Joensuu aussi ! Et la fille qui lui souriait et qu’il tenait par la main alors c’est qui ? Et surtout qui est l’espagnole avec qui il est resté toute l’année finlandaise. Il a dû trouver cette petite amie française dans ces 15 jours qui ont suivi son retour. Bien sûr. La trahison semble si naturelle et normale. Il suffit de ne rien dire et voilà, rien ne s’est passé. Cette désinvolture que comporte la culture française, comme si cela ne pouvait faire de mal à personne. Comme cet autre gars, un français encore tiens, qui marquait comme une preuve d’amour si romantique sur son facebook « marié » à sa petite amie restée au pays, et en embrassait une autre à grand renfort de langue et de mains, toute alcoolisée et grisée par le départ prochain qu’elle était. Tout cela me rappelle combien j’ai peur de souffrir. Comme j’ai souffert avant. Après tout, ce n’est pas marrant d’être seule, mais rien ne peut égaler la souffrance d’être trahie par celui qu’on aime. Pourquoi cette négligeance, on parle d’êtres humains avec des ressentis non ?!

Et puis, il y a lui. Celui que je pensais qu’il n’existait même pas. Un mec beau, oui beau, grand, intelligent et cultivé. Drôle. Toujours fourré avec des filles plus charmantes les unes que les autres. Et fidèle. Oui fidèle. Casé bien sûr. Avec une fille étudiante en psychologie, ce qui nous achève le tableau du mec génial xD. Alors il y a des gens pour qui les valeurs sont encore importantes ? Plus que la course à la consommation et au plaisir égoïste ? Et bien ça fait plaisir.