Eternal mother

Lynda Lemay, un talent d’écriture et une voix qui me sont allés droit au cœur. Un jour que la curiosité me faisait farfouiller dans les cds de Fanfan, une amie de mes parents, j’ai écouté le cd « Live » de Lynda Lemay. Ça a été le coup de foudre.

(suite…)

La déception

Cherchais réponses à ma facilité à espérer, trop, bien trop. Trop pressée, pas raisonnée pas posée passionnée. De moi. Cherche cherche pas. Besoin d’amour d’aimer aimer. Jeu c’est pas jouer. Déceptions.

« Sitôt que l’on demande quelque chose à autrui, que l’on espère quelque chose de lui, la déception vous guette ».
Alexandra David-Neel

« Le rôle de la douleur, des déceptions et des idées noires n’est pas de nous aigrir, de nous faire perdre notre valeur et notre dignité, mais de nous mûrir et de nous purifier ».
Hermann Hesse

« Espoir, déception : deux ennemis qui s’entendent très bien ensemble ».
Eugène Vivier

Une des chansons de Lynda Lemay colle bien à ce thème !
Ma plus belle déception – Lynda Lemay

Concert Lynda Lemay / Drôle de mine

Je ne la lâche pas ma chanteuse, et même s’il est vrai qu’il y a désormais dans ses nouveaux albums des chansons que j’aime moins (peut-être me suis-je trop habituée à son style), je reste malgré tout une indécrotable de cette talentueuse et humoristique chanteuse. Comment résumer ce concert ? Voyons… C’était juste… trop court !

Allez, pour le plaisir les paroles d’une chanson que j’aime particulièrement en ce moment, « Drôle de mine », où elle parle de son crayon… mais un peu humanisé…

(suite…)

La Lune et le Miel – Lynda Lemay

Une des chansons de Lynda Lemay que j’adore… Avec « Alphonse », avec « La centenaire », et puis « Ma plus belle déception », et puis, et puis…

Ecouter la chanson

T’avais peut-être quatorze ans
T’avais encore la tête velue
T’avais des clotûres plein les dents
La première fois que je t’ai vu

Tu jouais encore avec ta fronde
Je jouais encore à la marelle
Quand on s’est promis mer et monde
Et puis le lune et puis le miel

Tu as été mon premier homme et moi, ta première pucelle
Et c’est sur la banquette arrière
De la voiture de ton pière
Que j’priais Dieu pour qu’y m’pardonne d’être déjà en train de faire
Ce qui, pour moi, ne pouvais être
Que de l’amour éternel

T’étais peut-être en train de jouir
Ou peut-être en train de muer
Quand tu m’as dit « Ca fait plaisir
D’savoir que l’on est le premier »

Un peu jaloux, un peu conscient
Qu’aimer toujours ça dure longtemps
Surtout quand on a quatorze
Et qu’on a toute la vie devant

T’avais le crâne dégarni quand je t’ai vu y a quelques jours
T’es déménagé près d’ici
T’as des clotûres dans ta cour
Tu jouais encore comme un gamin à faire le tour de ta maison
A faire le tour de ton jardin
Sur un p’tit tracteur à gazon

T’avais peut-être 34 ans
Et encore une bonne dose de charme
T’avais la garde de tes enfants
Mais t’avais pas gardé ta femme

Moi j’étais plus ronde et plus blonde
Sans aucun doute, un peu moins belle
J’n’avais connu ni mer ni monde
Et ni la lune et ni le miel

J’étais là, devant ta demeure, plantée comme un grand tournesol
T’es descendu d’ton p’tit tracteur
Tout en sueur, en camisole
Tu m’as fait le coeur tout crispé et le visage tout écarlate
Quand ton sourire m’a dévoilé
Ta belle rangée de dents droites

On est sorti de nos trentaines
On a rechaussé notre jeunesse
Dans une voiture qu’étais la tienne
On s’est aimé, à toute vitesse

T’étais peut-être en train de jouir
Ou peut-être en train de pleurer
Quand tu m’as dit « Ca ferait plaisir
D’savoir que je serais le dernier »

De tes rêves à mes rêves – Lynda Lemay

« De mes rêves à tes rêves », une chanson de Lynda Lemay extraite de  son album « Le secret des oiseaux ». Cette chanson est longue, mais elle est construite comme une histoire et je n’ai donc pas mis de temps à la savoir par cœur !  C’est le genre de chanson que j’aime, il y a un réel sens, les mots dansent, et la fin est délicieusement surprenante et émouvante. Comme souvent avec Lynda…

(suite…)

Lynda Lemay

Eh oui, pour ceux qui ne le savent pas encore, ma chanteuse préférée est Linda Lemay. Je suis « tombée en amour » pour son humour et ses textes bien ficelés, par lesquels elle nous emmène dans un univers à la fois bien à elle, et universel. On, peut souligner sa complétude au niveau artistique, puisque qu’elle est « auteur-compositeur-interprête », et a déjà 10 albums et 150 chansons (sorties…) à son actif ! Les plus connues étant « Les souliers verts », « Le plus fort c’est mon père », « La visite »… Chapeau Linda.

Son site : http://www.lindalemay.com