C’est pas si mal

Ces derniers jours j’étais totalement déprimée. Mes amis sont loin, chacun dans une ville différente, si ce n’est à l’étranger, et je réalise que de se réunir à plusieurs devient vraiment compliqué. Je profite des moments avec ma famille, maintenant que , l’adolescence passée et la liberté gagnée, j’arrive à passer plus de quelques jours avec eux sans avoir une envie irrépressible de repartir xD. Mais habitant dans un village, sans permis, je peux aller… nulle part ou presque. De toutes façons, je n’ai personne à visiter et les alentours, je les connais par cœur. Je suis dans la phase aussi « je suis moche et j’ai pleins de défauts ». Je vous vois sauter sur vos claviers (oui enfin on peut rêver ^^) pour démentir et conforter la pauvre déprimée, mais il y a des fois on se sent comme ça et puis c’est tout. Je ne sais toujours pas si je vais avoir bourses et logement l’année prochaine, et pour quelle ville (j’en ai demandé deux). Je n’ai pas de job d’été pour les deux mois qui restent. Ah oui, je suis toujours célibataire, et si en Finlande j’en savourais la liberté, maintenant j’aimerai forcer le destin qui ne se laisse pas faire. Sans sortir et rencontrer des gens, il faut dire que du coup c’est moins facile !

(suite…)

Poésie de la route

Lin et coquelicots

Aujourd’hui il m’a fallut me lever tôt : je partais avec Min, étudiant en psycho revenu de Finlande, pour un trajet nous menant jusqu’à… Bayeux ! Le vélo est vraiment un moyen de locomotion agréable, à la fois pour profiter des paysages qui s’offrent à nous mais aussi pour le plaisir du sport tout en allant vite quand même… J’ai ainsi pu voir de près pour la première fois du lin (elle est belle ma photo non ?!) et des plants de petits pois ; honte sur moi, moi qui suis petite-fille d’agriculteurs   :-S. Les champs de lin sont magnifiques, les courbes sont délicates et les couleurs nuancées, les bordures tachées de rouge coquelicot. Bon sinon le vélo c’est bien surtout au début et surtout quand c’est plat ^^. Mes cuisses me l’ont fait comprendre au bout de quelques temps, y va falloir que je m’entraîne un peu quoi. On a eut quelques hésitations sur le chemin à prendre (« Ah, on arrive à la quatre voies… »), heureusement qu’on est pas muets. Merci au monsieur des kebabs, et au couple très gentil qui nous a imprimé une carte mappy et offert un jus d’orange. Si vous me lisez merci à vous ! Qui a osé souffler qu’on est pas organisés ??? ^^. Après 3h15 de route au lieu des 2h-2h30 prévues, nous arrivions enfin à Bayeux avec pour seul organe de réflexion le ventre. Pause déjeuner près d’un joli moulin derrière l’office du tourisme, puis direction le festival.

La preuve en image que le mauvais calage d’un appareil photo peut donner du grand art :-P.

Balades bretonnes

Je suis en vacances avec toute ma famille chez les Fanfans (François et Françoise), mariés depuis peu, en Bretagne. Nous avons amené nos vélos, et nous pûmes (^^) ainsi profiter du chemin de promenade le long du canal de Pontivy. La vue était superbe comme vous pouvez le constater sur cette photo, et nous sommes rentrés avec 30 km dans les jambes… Étant donné les tailles de mollets différentes, je trouve que c’est une performance raisonnable ! A nous le tour du monde en tandem hi hi.